Référencement des forums RPG
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue

Aller en bas 
AuteurMessage
Rabbit Power Girl
Rabbit Coinc Admin'z
les folles déjantées

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 30
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Intrigue   Dim 24 Mai - 9:34



Un présent inestimable

Vu par Alice Cullen

Voilà une semaine déjà que nous avions quitté les autres Cullen. Nous avions prétendus nous sentir à l’étroit, la vérité était tout autre. Je nous avait vu Jasper et moi avec une fillette, nous formions notre famille. Je n’arrivai pas à m’en remettre, à oublier cette petite figure d’ange. D’ailleurs Jasper avait relevé quelque chose de particulièrement intéressant : elle me ressemblait beaucoup pour une humaine. Il ne m’en avait pas fallu plus pour le convaincre de me suivre dans l’instant. Edward était absent, cela arrangeait bien mes affaires. Pour égarer ma famille, nous avons du jouer durant plusieurs jours au traqueurs et brouiller les pistes. Finalement nous venions d’arriver au Mexique. Il pleuvait. Oh ces cent dernières années chez les humains avait donc été si désastreuse ? Les gouttelettes d’eau s’écrasaient sur la moindre partie de nos corps qu’elle atteignait. Je fermai un instant les yeux et une nouvelle vision nous guida jusqu’à l’hôpital mexicain. Nous y étions entrés après un moment d’hésitation. Là bas, Carlisle aurait été heureux. La technologie se mêlait au matériel médical, c’était phénoménal. Je fermai une nouvelle fois les yeux et flashait sur un numéro de chambre bien précis. Jasper sur les talons, je grimpai les étages de l’hôpital et venait frapper à la chambre 302. Je restai figée sur place un bref instant avant de pousser la porte et d’entrer dans la chambre. La ressemblance était frappante, cette femme âgée d’une trentaine d’années aurait pu être moi si j’étais restée humaine. Elle était allongée sur son lit d’hôpital et ne me quittai pas des yeux.

-« Bonjour cousine »

Je la saluais dans un espagnol parfait. J’étais partie pour une improvisation, mais c’était mon quotidien.

-« Bonjour ! Je ne croit pas vous connaître : »

Son regard observait soudain Jasper et sa méfiance disparu en un clin d’œil. Je soupçonnais mon mari d’en être à l’origine. J’adressai un sourire à l’étrangère qui me le rendit.

-« Alors comme ça nous sommes de la même famille ? »

-« Nous venons du nord des Etats-Unis, j’ai entreprit des recherches sur ma famille et je suis remontée jusqu’à vous mais ce n’est probablement pas le moment de vous déranger plus longtemps ! Nous allons partir ! »

-« Non, vous avez des yeux à la fois tendre et sucré mais où la sauvagerie de votre espèce se révèle à chaque instant. Votre peau est un pale reflet de la mort. Vous n’êtes pas ma cousine mais l’une de mes grands aïeuls, je n’ai pas eu d’enfant, faites de moi ce que vous voulez de toute manière je suis condamnée ! »

Je me retournai dès ses premiers mots. Elle était dans une sorte de transe ainsi mon arrière arrière arrière … arrière petite fille était médium elle aussi. Un sourire se dessina sur mon visage. Je devinai aussitôt d’où venait la petite fille que j’avais vue dans ma vision ! Mon regard croisa celui de mon mari. Lui aussi semblai déterminé. Elle n’avait pas de branchements spécifiques sur elle. Nous avions donc quitté l’hôpital aussitôt la nuit tombée. Jasper la portait dans ses bras. Nous avions ensuite couru jusqu’au domicile de l’humaine. Alors qu’elle se reposait de nouveau à l’étage, j’avais réussit à convaincre mon mari de réaliser le dernier souhait de ma lignée. La descendante de ma sœur reposait là haut. Cela avait marché pour Bella, cela marcherait pour nous. La rage de vouloir devenir maman me hantait et alors que je prétendait partir faire des courses et que je courait dans la forêt, chassant n’importe quel animal qui me ferait oublier ma jalousie, mon mari et la mère de mon enfant s’adonnait à des pratiques peu orthodoxes ! Je ne doutais pas un seul instant de Jasper mais le confier à une autre femme me rongeait intérieurement. J’aurai aimé pouvoir porter notre enfant. Les choses auraient été bien plus simples !

Pourtant après quelques essai, cela fonctionna, l’humaine ressentit les premiers symptômes d’une grossesse. Nous allions être parents. Je redoublais d’attentions à son égard et veillait sur elle comme jadis Rosalie l’avait fait avec Bella. Au bout d’un mois, la grossesse arriva à terme. L’humaine commençait à recracher du sang. Jasper n’était pas là, je ne pouvais pas tout faire. J’allongeais l’humaine sur son lit et à l’aide de mes dents lui ouvrait le ventre puis entamait l’utérus. Le sang humain était délicieux mais je ne devais pas me laisser abuser. Enfin l’enfant sortit. Il s’agissait d’une petite fille. La dernière représentante de ma famille quand à elle ne bougeait plus. La colonne vertébrale brisée, du sang partout sur elle, ses yeux opaques signifiaient qu’elle avait laissé la mort l’emporter. Par acquis de conscience je tentais tout de même de la mordre pour lancer la transformation. Son sang était terriblement délicieux mais je réussis à m’arrêter pourtant rien ne se passa, elle était morte. Je récupérais une partie de son sang et l’incluait dans le biberon du bébé. Ma fille s’appellerait Charisma. Jasper arriva. Je le sentais tendu. Il se chargea de nous débarrasser du corps de l’humaine, peut être termina t’il de s’abreuver du sang restant, je ne cherchais pas à le savoir. Une nouvelle vie se tenait dans mes bras. Désormais nous aurions un avenir à trois avec Charisma !

Six mois plus tard pourtant, alors que je quittais le centre commercial dans lequel je travaillais, une odeur familière me chatouilla les narines. Je me précipitais vers le bord de mer. Mon regard au loin reconnu une tignasse brune et blonde. Bella et Edward. Nous n’avions pas encore décidé avec Jasper si nous souhaitions informer tout de suite les nôtres de nos aventures. Pourtant Carlisle serait utile. Mon expérience avec Renesmée n’était pas la sienne. Ma principale préoccupation restait pourtant de tirer Jasper des griffes de Maria. Une nouvelle fois la jalousie me rongeait mais je ne laisserais pas la ténébreuse vampire du sud me voler mon mari. Hélas elle était rusée et comptait nous intégrer tous les trois (Jasper, Charisma et moi) dans ses filets. Maria Sullivan avait des goûts de pouvoir et de domination. La principale question était de savoir comment entrer en contact avec les nôtres car sans eux nous serions incapable de combattre Maria et les siens. Je passais tout mon temps avec Charisma, j’avait attendu si longtemps cet enfant. Avait-on le droit de me le voler maintenant ? Devais-je craindre comme 100 ans plus tôt, une intervention des Volturis ? La vie de ma fille était-elle en danger, notre vie tout court l’était-elle ? Mes visions étaient trop changeantes pour que j’en sois certaine.

_________________
Bonjour et Bienvenue Invité sur Coinc-Rpg =)
Tu es amateur de rpg? Vient voir ici, ici, ici ou ici si tu trouves ton bonheur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://descendance.forumsactifs.net/forum.htm
 
Intrigue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'ai deux question qui m'intrigue
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...
» Intrigue Twilight
» ? INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ? INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•C O I N C - R P G• :: • Forums basés sur des Reprises :: Forums basés sur l'univers de Stephenie Meyer :: 3• Spice Dream-
Sauter vers: